Das Projekt

Im SchuljaLogo_C_Ehr 2013/14 hat der saarländische Minister für Bildung und Kultur, Ulrich Commerçon, den Französischlehrer und Liedermacher Wolfgang Winkler mit einer Neuauflage des beim Landesinstitut für Pädagogik und Medien angesiedelten Projekts La chanson à l’école beauftragt. Es sollte dazu beitragen, weitere Impulse für den Einsatz von Chansons im Französischunterricht zu geben. Eines der vielfältigen Angebote des Projekts war das Ausrichten von Schülerkonzerten und die Erstellung von dementsprechendem Unterrichtsmaterial.

Die vorliegende Arbeit bezieht sich auf das Konzert der französischen Künstlerin Liz van Deuq, das am 19. Juni 2019 beim Saarländischen Rundfunk  stattfinden wird.

Informationen zum Konzert und allgemeine Informationen zum Projekt bei chansonprojekt[at]lpm.uni-sb.de.

Die Päd. Handreichungen wurden von Stephanie Wössner erarbeitet.

Die Lieder

Le coeur est un muscle

Supporter

Le Wifi ou Dieu

(c) Liz van Deuq

Das pädagogische Begleitmaterial

Beim pädagogischen Begleitmaterial handelt es sich um Vorschläge, die bei Bedarf an die jeweilige Lerngruppe angepasst werden können. Arbeitsaufträge wurden auf Französisch formuliert, sodass auch Lehrer aus anderen Ländern die Materialien nutzen können. Bei Bedarf können die Arbeitsanweisungen von der Lehrkraft natürlich auch auf Deutsch formuliert werden.

Hinweise

Die Fotos sind in den Übungen mit Lizenzangaben versehen, ebenso auf den PDF-Dateien.

Die Seite ist normalerweise problemlos auf mobilen Geräten anzeigbar. Es kann sein, dass das untertitelte Video nicht an einen Smartphonebildschirm angepasst wird. In dem Fall entweder ein Gerät mit einem größeren Bildschirm nutzen oder in Kauf nehmen, dass man nicht den ganzen Bildbereich sieht. Wenn die interaktiven Aufgaben nicht richtig angezeigt werden, entweder den QR-Code scannen oder draufklicken, dann kommt man zur Vollbild-Anzeige der Aufgabe.

Die MP3-Dateien der Lieder für Offline-Nutzung sind per Email an wwinkler[at]lpm.uni-sb.de erhältlich.

Bugs & Fehler?

Sollte etwas auf der Seite nicht funktionieren, bitte eine kurze Mail an petiteprof79[at]gmail.com. Die Fehlfunktionen werden dann so schnell es geht behoben.

Le cœur est un muscle, le cœur pour situer
Cognant dans le buste, la nuit, la journée
Le cœur exécute, sans voir, sans compter
Des battements par minutes, des battements réguliers

Permanents, réguliers (x2)

Le cœur manipule du sang toute l’année
Des veines, des globules ; du cœur, en effet,
tout le sang circule, en rouge, en violet
Le cœur manipule le corps tout entier

Quand le cœur se serre, c’est que tout va bien
« C’est qu’il y a du nerf », parole de médecin
Quand le cœur se serre, ce n’est pas de chagrin
C’est rien que du nerf dans un quotidien

Permanents, réguliers (x2)

Le cœur n’est pas doux, le cœur n’est pas tendre
Et s’il parait mou, comme on peut l’entendre
Dedans ça secoue, à donner, à prendre
Dedans des coups, qu’il faudra bien rendre

Permanents, réguliers (x2)

Le cœur finalement, le cœur, pour faire court
N’est fait que de sang, que de veines autour
Rien d’autre dedans, enfin rien de lourd
Pas de sentiment, seulement des bruits sourds

Oui le cœur humain, en substance, en contour,
Des mouvements communs, des artères autour,
Le cœur, non enfin, n‘est pas fait d’amour,
Seulement de mouvements, seulement de bruits sourds

Permanents, réguliers (x2)

Bild: Pixabay

Option A

Option B

(Links zu den Apps im letzten Reiter)

LearningApp

Si j’étais supporter de foot,
ou si on me demandait de refaire certaines règles internes au foot : pour la durée règlementaire de moitié
je la ferais plus courte, ce pour des raisons sanitaires :
faut pas rester dehors plein de gouttes, de sueur en maillot l’hiver

Si j’étais chef de la F.F. de foot,
j’imposerais aux joueurs de se taire au moment des interviews
oui l’art se passe de commentaires,
que toute la beauté-même du foot est quand il garde ses mystères,
pitié silence sur France Infoot, prenez-vous en aux sports d’hiver !

Que les classements tombent au compte-gouttes,
ah si j’étais décisionnaire
j’imposerais à chaque stade de foot, de bloquer son accès vestiaire,
laissez-nous avec nos doutes, ça regarde pas la ménagère
je voudrais des chut après des shoot, pour méditer sur les corners.

Car oui si j’étais fan de foot, voyant mon fils en short vert
c’est mignon tes crampons de boots,
oui c‘est beau tes crachats par terre,
je t’ai vu dans le calendrier de foot, vêtu autant qu’un verre de terre
Maman est fière de son petit bout, l’as-tu fais voir à ta grand-mère ?

Y a bien des écoles de joueurs de foot,
moi j’inventerais celle des supporters,
des cours de maquillage facial par groupe,
oui ce serait là une grande première,
on ferait des vagues, comme ça en boucle,
et la ola, serait une matière, emploi du temps serré :
par jour 3 heures de chant-choral-plein-air

la la la la la

Si j’étais supporter de foot, qu’on disait que je fous ma vie en l’air,
que l’on m’avouait que je fais fausse route, que j’ai changé, que je pompe l’air,
je dirais que j’en ai rien à foot, et que parmi les supporters,
je serais bien, oui sans nul doute, je serais bien la toute dernière.

Bild: Pixabay

Le Wifi ou Dieu, des points communs
Le Wifi ou Dieu, des points communs

Ils sont tous les deux sans fil, invisibles, non comestibles.
Ils ont plusieurs apparences pour désigner une même chose, plusieurs noms :
SFR – Bouygues – Free – Allah – Shiva – Jésus est là.

Et révèlent un certain monopole, une certaine toute-puissance.

Le Wifi ou Dieu, des points communs
Le Wifi ou Dieu, des lieux communs

On peut les trouver dans les lieux publics,
par exemple : les jardins, les gares, les bibliothèques.
Il y a aussi un vocabulaire commun,
par exemple : Les sites, les icônes, les déclics.
Les apparitions ainsi que les représentations en couleur.
Une présence par les ondes.
La recherche de l’accès.
On y croit, on les pratique tous les jours.

Le Wifi ou Dieu, des points communs

Je peux m’adresser à l’un ou à l’autre, effectuer des recherches.
Des fois, certaines informations nous échappent.
Il faut donc garder espoir.
On peut toujours invoquer la connexion, l’accès à la connaissance. La connexion revient toujours.

Le Wifi ou Dieu

On y retrouve des âmes et des réseaux sociaux.
Des paroles, des cantiques, des musiques.
On peut aussi s’y rencontrer.

Le Wifi ou Dieu, des points communs

Ils rassemblent universellement,
Ils rassemblent de par le monde, une communauté internationale.
Il y a un partage de valeurs communes, un socle culturel accessible à tous.
En revanche, si tu commences à lui parler en face, à Wifi ou à Dieu, c’est qu’il y a un problème.
Mais le mystère reste entier. La technologie entière.
Il y a une technique : savoir marcher sur l’eau ou dans les airs.

Le saviez-vous : certaines personnes trop sensibles à leurs ondes s’isolent

Le Wifi ou Dieu, des points communs
Le Wifi ou Dieu, des lieux communs

La pyramide des besoins de Maslow des générations connectées (Armelle Vanhoutte, 2016)

Hier kann man den Merge Cube zum Selberbasteln herunterladen. Um mehr Stabilität zu erreichen, kann man ihn beispielsweise mit einem Lego-Würfel füllen.