Marie Baraton 2017-07-08T14:02:06+00:00

Das Projekt

Im SchuljaLogo_C_Ehr 2013/14 hat der saarländische Minister für Bildung und Kultur, Ulrich Commerçon, den Französischlehrer und Liedermacher Wolfgang Winkler mit einer Neuauflage des beim Landesinstitut für Pädagogik und Medien angesiedelten Projekts La chanson à l’école beauftragt. Es sollte dazu beitragen, weitere Impulse für den Einsatz von Chansons im Französischunterricht zu geben. Eines der vielfältigen Angebote des Projekts war das Ausrichten von Schülerkonzerten und die Erstellung von dementsprechendem Unterrichtsmaterial.

Die vorliegende Arbeit bezieht sich auf das Konzert der französischen Künstlerin Marie Baraton, das am Dienstag, den 20. Juni 2017 als Sonderveranstaltung in der Reihe Bistrot Musique beim Saarländischen Rundfunk stattgefunden hat. Es wurde aufgezeichnet und von Gerd Heger, dem Monsieur Chanson des SR, moderiert. In seiner jeden Dienstag um 21 Uhr 05 auf SR2 KulturRadio ausgestrahlten und für alle Chansonfreundinnen und -freunde empfehlenswerten Sendung RendezVous Chanson hat er es präsentiert (Link).

Allgemeine Informationen zum Projekt bei wwinkler[at]lpm.uni-sb.de

Die Lieder

Les Etoiles du Ciel

Tu Silences

Mon Rendez-Vous

Ma Petite Main

La Tour Eiffel est Partie

(c) Vincent LECLERC

Das pädagogische Begleitmaterial

Beim pädagogischen Begleitmaterial handelt es sich um Vorschläge, die bei Bedarf an die jeweilige Lerngruppe angepasst werden können. Arbeitsaufträge wurden auf Französisch formuliert, sodass auch Lehrer aus anderen Ländern die Materialien nutzen können. Bei Bedarf können die Arbeitsanweisungen von der Lehrkraft natürlich auch auf Deutsch formuliert werden.

Hinweise

Die Fotos unterliegen alle Creative Commons – Lizenzen. Sie sind in den Übungen mit Lizenzangaben versehen, ebenso auf den PDF-Dateien.

Die Seite ist normalerweise problemlos auf mobilen Geräten anzeigbar. Es kann sein, dass das untertitelte Video nicht an einen Smartphonebildschirm angepasst wird. In dem Fall entweder ein Gerät mit einem größeren Bildschirm nutzen oder in Kauf nehmen, dass man nicht den ganzen Bildbereich sieht. Wenn die interaktiven Aufgaben nicht richtig angezeigt werden, entweder den QR-Code scannen oder draufklicken, dann kommt man zur Vollbild-Anzeige der Aufgabe.

Die MP3-Dateien der Lieder für Offline-Nutzung sind per Email an wwinkler[at]lpm.uni-sb.de erhältlich.

Bugs & Fehler?

Sollte etwas auf der Seite nicht funktionieren, bitte eine kurze Mail an petiteprof79[at]gmail.com. Die Fehlfunktionen werden dann so schnell es geht behoben.

Doucement doucement
Si tu ne fais pas de bruit
Tu entendras les étoiles
Te dire bonne nuit

L’étoile polaire
Arrive toujours la première
Et la belle Cassiopée
S’installe juste à coté

Au-dessus du Lion
La constellation d’Orion
S’allume bien sagement
Après Aldebaran

Au loin Bételgeuse
Se cache dans les nébuleuses
Et Alpha du Centaure
Te protège quand tu dors

Link zur aktuellen Sternenkarte auf Französisch: Klick

CoSpaces: Klick

Beispiellösung

MP3 zum Downloaden: Klick (als Hintergrundmusik)

Vorgehen in CoSpaces

folgt

CoSpaces-Tutorials für Anfänger

CoSpaces-Tutorials für Fortgeschrittene

QR-Code Scanner: Android / iOS

CoSpaces: Android / iOS

Il sourit, tu souris, il te parle, et tu ris
Il t’embrasse, tu t’embrases, iI caresse, tu ronronnes
Plus il est poète, plus tu es muse, plus il t’aime, et plus tu rêves
Il joue l’amant, tu joues sa femme, il joue le couple, tu joues toujours
Il te prend, tu te donnes, il roucoule, tu hulules
Il t’enlace, toi blottie, il s’endort, toi blottie

Il gueule fort, tu tremblotes, il érupte, tu pleurniches
Il accuse, tu victimes, il dénonce, tu coupables
Plus il s’isole, plus tu t’replies, plus il bravache, plus tu silences
Il joue à l’homme, tu joues sa femme, il joue départ, tu joues paumée
Il revient, tu pardonnes, il sanglote, tu consoles
Il t’enlace, toi blottie, il s’endort, toi blottie

Il grimace, tu recules, il te gifle, tu grimaces
Il te boxe, tu encaisses, il te kick, tu te plies
Plus il t’insulte, et plus tu sombres, plus il te cogne, plus t’attends l’gong
Il joue Tyson, tu joues KO, il joue King Kong, tu veux plus jouer
Il t’étrangle, tu suffoques, il serre fort, tu étouffes
Il t’enlace, toi blottie, il s’endort, toi blottie

1. Hören

2. Hören

QR Code

Canva (Infografiken)

Snapchat (Comic)

Android: Video-Editor: Videobearbeitung (Videoclip)

iOS: iMovie  (Videoclip)

PC/Mac: DaVinci Resolve  (Videoclip)

J’ai rendez-vous à Montparnasse
A six heures au café d‘ la place
Mon rendez-vous
Vole mon cœur
S’arrête le temps
Dans le printemps renaissant

Tu as fait passer des messages
Par quelques amis de passage
Mon rendez-vous
Même si c’est fou
Comme j’aime de toi rêver j’avoue !

De ma journée
Je n’ai rien fait
Dieu que ça me plaît
Rien qu’à rêver
Les yeux fermés
J’ai tant voyagé !

Tu m’as chavirée d’un sourire
Les yeux dans les yeux sans rien dire
Mon rendez-vous
Belles tes mains
Jolis tes regards
Posés là comme par hasard

Je fredonne une chansonnette
En regardant ma silhouette
Mon rendez-vous
Belle est la vie
Miroir dis-moi comme je suis jolie !

Une demi-heure
Mon Dieu j’ai peur
Soudain quelle chaleur !
J‘ perds les couleurs
Dans l’ascenseur
En apesanteur

Où es-tu pendant que je danse ?
Dans quelle rue de la ville immense ?
Mon rendez-vous
De nous je ne
Sais rien sinon ton nom et le mien

J’ai rendez-vous à Montparnasse
A six heures au café d‘ la place
Mon rendez-vous
Alors ce soir
Effleure-moi, affole-nous
Laisse-moi me pendre à ton cou
Et partons dans un baiser fou !

On peut en mettre beaucoup moins
Dans ma petite main
Beaucoup moins d’eau ou bien de sable
Beaucoup moins de miettes de pain
Je le sais bien mais peu importe
Ma petite main
A des trésors inestimables
Et les donne à qui le veut bien
Elle est d’une forme insolite
Ma petite main
Je vois bien qu’il y a un problème
Ça vaut sans doute une chanson
Pour qu’une bonne fois elle vous dise
Ma petite main
Que les deux vôtres sont les mêmes
Et que c’est banal dans le fond
On peut en mettre moins sans doute
Dans cette petite main
Mais dans mon cœur il y a tant
De désirs, de passions, de vie
Que jamais n’est longue sa peine
Ma petite main
La différence avec le temps
C’est un p’tit détail qu’on oublie.
Quand dans mes bras je veux te prendre
Une petite main
Dans l’autre doucement se serre
Et nous voilà bien à l’abri
Alors elle est fière et heureuse
Ma petite main
D’être complice du mystère
Du bonheur qui nous éblouit
Elle est comme moi dans sa lune
Ma petite main
Et quand un enfant la regarde
Les yeux ronds et le doigt pointé
Elle est toujours un peu surprise
Ma petite main
D’être un défaut où l’on s’attarde
D’être une histoire à inventer
Alors elle avale ses larmes
Ma petite main
Et sous ma manche elle s’isole
D’un monde qu’elle ne comprend pas bien
C’est là que je lui dis je t’aime
Ma petite main
Plus tard pour qu’elle se console
Ses petits ongles je repeins
Prends dans ta solide main d’homme
Ma petite main
Qu’elle oublie son destin étrange
Dans le jardin de l’abandon
Elle le mérite tout de même
Ma petite main
Car l’innocence qui dérange
A l’droit à l’amour pour de bon
C’est là que je lui dis je t’aime
Ma petite main
Plus tard pour qu’elle se console
Ses petits ongles je repeins
On peut en mettre beaucoup moins
Dans ma petite main
Beaucoup moins d’eau ou bien de sable
Beaucoup moins de miettes de pain
Je le sais bien mais peu importe
Ma petite main
A des trésors inestimables
Et les donne à qui le veut bien

Léopold Sédar Senghor : Cher frère blanc

Cher frère blanc,
Quand je suis né, j’étais noir,
Quand j’ai grandi, j’étais noir,
Quand je suis au soleil, je suis noir,
Quand je suis malade, je suis noir,
Quand je mourrai, je serai noir.

Tandis que toi, homme blanc,
Quand tu es né, tu étais rose,
Quand tu as grandi, tu étais blanc,
Quand tu vas au soleil, tu es rouge,
Quand tu as froid, tu es bleu,
Quand tu as peur, tu es vert,
Quand tu es malade, tu es jaune,
Quand tu mourras, tu seras gris.

Alors, de nous deux,
Qui est l’homme de couleur ?

La tour Eiffel
Est partie ce matin
En traversant la Seine
Et le Trocadéro

Comme une sauterelle
Elle a en un éclair
Sauté sur la Madeleine
Foncé vers Turbigo

Mais voilà, c’est seulement un rêve
Je me réveille et j’me dis : « non ! »
Qu’est-ce qu’on deviendrait sans ta silhouette à l’horizon ?
Paris sans toi ce s’rait con !
Ne t’en vas pas

Jolie tour Eiffel
Continue à gratter le ciel
De ta silhouette en dentelles
Jamais sans toi
Madam’ Tour Eiffel
Tes lumières, tes ascenseurs
Et ton air vainqueur

Drôle de géante
Sur ses pointes de fer
La voilà à Denfert
A Meudon à Chatou

Et dans une pente
Voici qu’elle accélère
Renverse des caténaires
En hurlant « cassez-vous »

Oh là, je m’étais rendormi
C’est quoi ce cauchemar c’est pas vrai
Sans la Tour Eiffel on s’demande bien où ils iraient
Les Ricains, les Japonais

Refrain

La voilà qui danse
Avec des airs canailles
Dans un bruit de ferraille
Elle dit « j’pars à Moscou ! »

Dans toute la France
Ça tourne à la pagaille
Y’a des trains qui déraillent
L’président devient fou

Dans mon rêve elle finit en Chine
S’installe tranquillement à Pékin
Mais c’est impossible, il faut garder ce grand machin
Quand bien même il ne sert à rien

Refrain

© Stephanie Wössner – illuminations Pierre Bideau

GoogleMaps

Glogster (interaktives Poster)

Imagemarker (interaktives Poster)

Microsoft Sway (interaktives Poster)

Wählen Sie Ihre Sprache